Historique Fondation Urgences Santé

La Centrale téléphonique des médecins de garde (CTMG), anciennement Centrale téléphonique des médecins, a été créée en 1961. D'abord gérée par la Société vaudoise de médecine (SVM), elle est devenue la Fondation pour la garde médicale (FGM). La "cantonalisation" de la CTMG date de 2005. L'État de Vaud, par sa modification de la Loi, ayant donné mandat à la SVM d'organiser et d'uniformiser la garde médicale et à la CTMG celui de gérer l'outil permettant la garde médicale cantonale. Le numéro unique 0848 133 133 a été mis en fonction en novembre 2005.

C'est la FGM et le Service de la Santé publique qui ont décidé de la création de la Fondation 144 en 1993. La Centrale CASU 144 de Lausanne a son label de qualité : elle a en effet reçu sa certification IAS en 2010, puis l’a renouvelée en 2015. Incontournable dans le monde des secours, elle cherche toujours à améliorer la qualité de ses services. La formation de ses infirmiers/ambulanciers ainsi que la formation continue restent en constante évolution afin de s'adapter aux progrès technologiques, notamment dans l'informatique et la communication ainsi qu'aux modifications des structures partenaires.

C'est en 2005 que ces deux fondations ont fusionné afin de devenir la Fondation Urgences Santé. D'utilité publique, la Fondation Urgences Santé travaille principalement sur mandat de l'Etat de Vaud pour apporter une réponse aux appels téléphoniques sanitaires du public.

En 2011, grâce à la liberté que ses statuts offraient, elle s'est ouverte à une nouvelle collaboration dans le cadre de son activité reconnue. Toujours sur mandat de l'Etat de Vaud elle a mené à bien la création d'un nouveau service : l'Équipe mobile d'urgences sociales (EMUS). Ce service pionnier procède alors à une phase pilote de deux ans.

C’est en 2013 que le Conseil d’Etat neuchâtelois, dans le cadre de son projet de modification de la loi de la santé, souhaite se doter d’une nouvelle centrale d’appels sanitaires 144 afin de garantir une prise en charge de qualité. Une convention entre le Canton de Neuchâtel et le Canton de Vaud est alors signée. Cette nouvelle collaboration a débuté en janvier 2015 pour une durée initiale de trois ans. Le numéro d’appel d’urgences vitales 144 ainsi que le numéro d’appel à la CTMG Vaud restent inchangés, alors que le numéro 0848 134 134 est mis en service pour le canton de Neuchâtel. La hotline pédiatrique neuchâteloise, est aussi reprise par la centrale des médecins de garde du canton de Vaud. La bascule des appels au 032 713 38 48 a été organisée pour le mois de mars 2015.

Enfin, c’est en 2016 que le gouvernement neuchâtelois décide de prolonger cette durée de cinq ans, soulignant ainsi l’importance des améliorations réalisées.